Groupe Total : "Nous sommes toujours engagés en Russie malgré les sanctions"

le
0

Le prix du pétrole inquiète les dirigeants rassemblés au sommet économique de Davos. Le baril peut-il continuer à chuter ? Patrick Pouyanné se refuse à tout pronostic. "Le job du patron de Total, ce n'est pas de parier sur le prix du pétrole, on n'est pas au casino." Mais il se montre toutefois pessimiste : "Je ne veux pas jouer les Cassandre, mais il décline trop rapidement".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant