Grève à Air France: comment se faire indemniser ?

le
0

La compagnie a prévu des mesures pour que les passagers puissent modifier ou se faire rembourser leur billet. En cas d'annulation ou de retard, ils peuvent également prétendre à une indemnisation.

Une grève des hôtesses de l'air et des stewards touchera Air France ce mercredi 27 juillet jusqu'au 2 août. D'après la direction, des retards sont donc à prévoir surtout sur les vols moyen-courriers. Air France indique dans un communiqué de presse que tous les passagers ayant réservé un vol entre le 27 juillet et le 2 août ont la possibilité de modifier leur voyage, que leur vol soit annulé ou maintenu.

» LIRE AUSSI: Contre la précarisation de leurs conditions de travail, hôtesses et stewards d'Air France en grève

• Comment savoir si son vol est annulé?

Air France assure mobiliser près de 7300 de ses salariés au service des clients. La compagnie recommande son service «AF Connect». Celui-ci permet aux passagers d'être informés directement sur leur téléphone portable ou par e-mail du statut de leur réservation.

• Les vols annulés seront-ils remboursés?

Dans un communiqué, la compagnie a indiqué que, pour les passagers dont le vol a été annulé, leur billet sera remboursé intégralement et sans aucun frais.

• Comment procéder?

Il faut se rapprocher de la compagnie. Air France invite ses clients à se rendre sur son site dans la rubrique «Mes réservations» ou de joindre directement la compagnie par téléphone au 01 57 02 10 58. Les passagers peuvent aussi passer par les réseaux sociaux, en envoyant ses questions au compte Twitter de la compagnie ou via la page Facebook de la compagnie française.

Retards et annulations ouvrent droit à une indemnisation

Les droits du passager aérien, renforcés par les arrêts de la Cour de Justice de l'Union Européenne du 19 novembre 2009 et du 23 octobre 2012, couvrent tous les passagers, particulier comme professionnel. En cas d'annulation de vol, de retard supérieur à trois heures, de correspondance manquée due à un retard ou de surbooking, le passager peut, sous certaines conditions, obtenir une indemnisation de sa compagnie aérienne. Son montant dépendra de la distance parcourue par l'avion.

D'après le site Airindemnité, le passager peut espérer une indemnisation de 250 euros pour un vol d'une durée inférieure à 1500 kilomètres, 400 euros pour moins de 3500 kilomètres et jusqu'à 600 euros au-delà de 3500 kilomètres.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant