Grèce : le défaut de paiement peut-il être évité ? (partie 1)

le
0

La date butoir se rapproche pour la Grèce. Elle devra rembourser près de 1,6 milliard d'euros au FMI le 30 juin prochain. Christine Lagarde, la directrice générale du Fonds Monétaire International a d'ores et déjà annoncé que la Grèce ne bénéficierait pas de période de grâce. Le Premier ministre grec Alexis Tsipras dénonce "l'insistance aveugle" des bailleurs de fonds. Le défaut de paiement peut-il être évité comme le soutient la chancelière allemande Merkel ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant