Grande-Bretagne - Législatives : rebond pour David Cameron ?

le
0
Le Premier ministre devant le 10, Downing Street.
Le Premier ministre devant le 10, Downing Street.

Les Anglo-Saxons, écrivait Julien Green, sont des "neurasthéniques aux joues roses". Alors que les élections législatives doivent avoir lieu le 7 mai, les Britanniques, s'ils gardent le teint frais, n'ont plus d'idées noires à la lumière de la bonne santé de l'économie après cinq ans de gouvernement présidé par le conservateur David Cameron. "Si le bilan économique global de David Cameron est modeste, la situation actuelle de la conjoncture britannique est formidable", explique Michael Saunders, expert de Citi. Une reprise lourdement pénaliséeJusqu'à la mi-2012, la reprise avait été pénalisée par la crise de la zone euro, l'augmentation drastique des impôts, en particulier la TVA, la reconstruction par les banques de leur bilan et la diminution de l'endettement des ménages et des entreprises. La conjoncture a redémarré par la suite grâce au desserrement fiscal, à l'augmentation du crédit et à la relance de l'investissement privé. En réglant les problèmes de la zone euro, qui absorbe deux cinquièmes des exportations britanniques, le président de la banque centrale européenne, Mario Draghi, a également aidé la Grande-Bretagne à sortir de l'ornière après l'héritage économique désastreux laissé par les travaillistes en 2010.Au carnet rose figure d'abord la hausse de la croissance de 9,7 % sur cinq ans, une bonne performance comparée à la zone euro. Le produit intérieur brut (PIB) a augmenté de 8,4 % par rapport à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant