Grande-Bretagne - Législatives : David Cameron ou la tentation de Witney

le
0
David Cameron en campagne dans sa circonscription de Witney, dans les Costwolds.
David Cameron en campagne dans sa circonscription de Witney, dans les Costwolds.

"Ne votez pas pour les conservateurs, ils tuent les blaireaux !" L'injonction est lapidaire, mais la manifestation bon enfant ; nous sommes en Angleterre. Répondant à l'appel des Verts locaux, quelques dizaines de militants écologistes se sont rassemblés samedi sur la place principale de Witney pour défendre le petit mammifère fouisseur menacé par une campagne d'éradication. La défense de l'environnement n'est pas un vain mot dans les Costwolds, collines verdoyantes au sein desquelles se nichent des villages qui sont autant d'écomusées à ciel ouvert. Mais le choix de Witney pour dénoncer le sort réservé à ces bestioles n'est pas innocent : c'est, depuis 2001, la circonscription du Premier ministre conservateur David Cameron.Quand, au début du siècle, le jeune et ambitieux Cameron s'est cherché un point de chute, il a d'emblée louché sur la circonscription de Kensington, l'un des quartiers les plus huppés de Londres. La place étant prise, il s'est donc rabattu sur celle de Witney. Un safe seat comme on dit ici, une place forte conservatrice, à l'instar d'une grande partie du sud de l'Angleterre. D'ailleurs, depuis le dernier redécoupage électoral, en 1983, les tories semblent y jouir d'un bail emphytéotique. D'abord avec Douglas Hurd, ministre des Affaires étrangères de Margaret Thatcher et de John Major, et aujourd'hui avec "Dave". Il y a bien eu une brève parenthèse travailliste, mais le parlementaire s'était fait élire sous...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant