Grande-Bretagne : le boycott d'Israël gagne du terrain

le
2
Des manifestants pro-palestiniens, le 2 août dernier, dans les rues de Londres.
Des manifestants pro-palestiniens, le 2 août dernier, dans les rues de Londres.

La pression monte contre Israël en Grande-Bretagne. Dimanche, Ed Miliband, le leader du Parti travailliste, fils de réfugiés juifs polonais dont une partie de la famille vit en Israël, déclarait que le pays "était en train de perdre ses amis au sein de la communauté internationale". Le lendemain, c'était au tour du Premier ministre David Cameron, jusque-là très circonspect sur la question, de dénoncer l'action d'Israël, déclarant au micro de la BBC qu'il était "immoral et illégal" de cibler la population civile de Gaza.

Mais si tous deux restent opposés au boycott d'Israël, cette solution gagne de plus en plus de partisans en Grande-Bretagne. Le 5 juillet dernier, les membres d'Unite, le plus grand syndicat britannique, ont ainsi voté en faveur de l'adoption d'un embargo "similaire au boycott des produits venant d'Afrique du Sud durant l'époque de l'apartheid" : une première de la part d'une organisation publique en Europe.

Le mouvement gagne aussi du terrain dans le monde des affaires : la chaîne de grands magasins John Lewis a par ailleurs récemment cessé de distribuer les produits de la compagnie israélienne Sodastream, dont l'usine est située dans une colonie en Cisjordanie. Quant à la société de sécurité privée GS4, elle a annoncé qu'elle ne renouvellerait pas le contrat qui la lie au système carcéral israélien quand il expirera en 2017.

La communauté scientifique et artistique n'est pas en reste. Le réalisateur Mike Leigh et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le mercredi 6 aout 2014 à 11:18

    Mais que tout le monde cesse de profiter des médicaments israéliens. Comment faire ? C'est pourtant simple : ne jamais tomber malade ! Israël est l'unique démocratie du proche orient, État attaqué par des terroristes qui n'ont pas hésité à lui lancer aveuglément une pluie de missiles et de roquettes, terroristes utilisant les civils palestiniens comme boucliers humains. Israélo se devait de défendre sa population.

  • Spartaku le mercredi 6 aout 2014 à 07:55

    Les rosbeefs beaucoup plus couillus et justes que les franchouillards islamophobes... Ils ne subissent pas l' influence des urnes eux ...