Gossip, l'application qui banalise le harcèlement

le
1
L'application Gossip a été téléchargée 60 000 fois depuis son lancement en mai 2015.
L'application Gossip a été téléchargée 60 000 fois depuis son lancement en mai 2015.

"L?appli qui démocratise les potins". C?est la promesse faite "par une jeune Parisienne dotée d?une langue bien pendue" qui a lancé "une application qui lui ressemble", peut-on lire dans le communiqué de presse de Cindy Mouly, qui a lancé en mai dernier l?application Gossip. Inspirée de la série américaine Gossip Girl, l?application propose aux utilisateurs de "mettre en ligne des potins de façon totalement anonyme» sur leurs amis, les contacts inscrits sur leur répertoire téléphonique ou sur leur compte Facebook. Des « "ragots éphémères» qui apparaissent dix secondes avant de disparaître définitivement. Les lire et aussi les écrire : le texte ne dépasse pas, comme sur Twitter, les 140 signes avec l?identification de la ou des personnes concernées. Il peut être accompagné d?une «preuve» photo ou vidéo de dix secondes.Depuis son lancement, l?application a été téléchargée plus de 60 000 fois, un succès surtout auprès du jeune public, comme l?atteste une enquête de quotidien 20 Minutes qui s?est intéressé au phénomène dans un lycée strasbourgeois. «Il y a eu un effet boule de neige qui a gagné toutes les classes d?âge», explique un élève au quotidien gratuit qui s?alarme que «derrière son téléphone, on puisse créer un harcèlement. C?est super lâche ! On ne sait pas d?où ça vient, il n?y a pas de limites. Une personne très sensible peut être perdue, bouleversée, et ça peut...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 le lundi 1 juin 2015 à 13:42

    C'est en banalisant le harcèlement qu'on arrive à mieux le combattre.