Google, Wikipédia, et le droit à l'oubli...

le
0
Pour plus de transparence, la fondation Wikimédia publie toutes les demandes de modifications de contenus qui lui sont faites, mais également les notifications de déréférencement de Google.
Pour plus de transparence, la fondation Wikimédia publie toutes les demandes de modifications de contenus qui lui sont faites, mais également les notifications de déréférencement de Google.

"C'est une atteinte grave à l'accès à l'information", juge Christophe Henner, vice-président de Wikimédia France. Est-on en train d'assister à la censure d'Internet, sous le couvert du droit à l'oubli ? Depuis le 30 mai dernier, à la suite d'une décision de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE), les internautes peuvent déposer auprès de Google une demande de suppression de résultat de recherche. En clair : lorsqu'un contenu ne vous plaît pas, qu'il porte atteinte à votre vie privée par exemple, il vous est possible de demander à Google de supprimer non pas le contenu lui-même, mais les liens pour y accéder. Certains pourraient ainsi être tentés de faire disparaître des résultats de recherche une condamnation ennuyeuse ou un écart de conduite qui fait un peu trop parler... Bien sûr, le contenu en lui-même n'est pas supprimé. Mais l'accès à l'information devient presque impossible pour le citoyen lambda qui, comme une très grande majorité de Français, passe par Google pour surfer sur Internet. Au 18 juillet 2014, Google avait déjà reçu plus de 91 000 requêtes concernant 330 000 URL. La France totalise à elle seule plus de 17 500 requêtes qui concernent 58 000 URL. Le moteur de recherche se retrouve donc devant un choix cornélien : "l'intérêt du requérant à voir supprimer l'information, et celui du public à y accéder", comme nous l'expliquions sur Le Point.fr. Problème : Google résout seul ce dilemme, en dehors de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant