Giuliani et Sarah Palin seront-ils au gouvernement de Donald Trump ?

le
0
Le podium pour la passation des pouvoirs de Barack Obama à Donald Trump est déjà en cours de construction devant la Maison-Blanche, à Washington.
Le podium pour la passation des pouvoirs de Barack Obama à Donald Trump est déjà en cours de construction devant la Maison-Blanche, à Washington.

Il y a eu le choc de la victoire de Donald Trump. Mais l'Amérique se prépare à un autre choc, peut-être encore plus violent : l'annonce des membres du futur gouvernement. En effet, les noms qui circulent sont tout sauf rassurants. L'équipe de transition, dirigée par Chris Christie, le gouverneur du New Jersey, et Jeff Sessions, le sénateur de l'Alabama, qui prépare depuis des mois l'arrivée de son chef à la Maison-Blanche, a établi une liste. Elle l'a soumise mercredi après-midi à Donald Trump. Le nouveau président panache en général entre des élus, des membres du parti, des individus issus du secteur privé et d'anciens d'administrations précédentes qui ont l'expérience.

Mais il y a peu de chances que Donald Trump, qui se présente comme le candidat anti-système, suive cette règle. Il n'a cessé de dénigrer l'establishment de son propre parti et les élites de Washington. Ensuite, un certain nombre de hauts fonctionnaires ont déjà annoncé qu'ils refuseraient de travailler pour une administration Trump, ce qui complique le recrutement. En août, une cinquantaine d'anciens responsables de la sécurité nationale, parmi lesquels un ex-directeur de la CIA, un ancien directeur des services secrets, deux secrétaires du département de la Sécurité intérieure, ont signé une lettre déclarant que Donald Trump n'avait pas les qualifications pour occuper le bureau ovale et qu'il serait « le président le plus dangereux de l'histoire...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant