Gifi suscite la polémique à cause d'une publicité osée

le , mis à jour le
1
Gifi suscite la polémique à cause d?une publicité osée.
Gifi suscite la polémique à cause d?une publicité osée.

Tous les buzz sont-ils bons à prendre ? L'entreprise Gifi se pose sans doute la question depuis la publication sur son compte Facebook de deux publicités en partenariat avec un jeu à gratter disponible via une application : Bravoloto. Dans la première, une femme en sous-vêtements est assise sur son canapé, la tête d'un second personnage effectuant des va-et-vient entre ses jambes écartées. Et madame émet même des petites exclamations de satisfactions.

Il n'en faut pas plus pour imaginer les différents scénarios justifiant cette mise en scène. Sauf qu'en réalité, il s'agit d'une mise en perspective : le couple est en train de s'amuser avec une application, Bravoloto, sur son téléphone. Et la tête du second personnage, un homme est en mouvement simplement parce qu'il est en train de déguster un morceau de pastèque tout en jouant. Dans la seconde publicité, le principe est le même, mais les rôles sont inversés : la tête de la jeune femme est entre les jambes de l'homme. En réalité, elle effectue des séries de pompes pendant que lui est accroché à son téléphone.

Les internautes outrés

Sur Twitter et Facebook, les internautes s'en sont donné à c?ur joie, critiquant notamment le côté graveleux et osé des deux publicités, d'autres voyant même dans cette campagne un certain sexisme. « C'est vulgaire je trouve surtout pour une pub ; doit-on mettre une femme en petite tenue pour vendre maintenant...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • masson33 le mardi 27 sept 2016 à 22:51

    Bof...je trouve la France bien coincée. .surtout à l'époque du mariage gay...du président galipette...et de la fiscalité en folie...Faudrait quand même recentrer cette indignation vers les vrais sujets qui la méritent. ..