General Electric taille dans les effectifs d'Alstom

le
0

Deux mois après l'acquisition des activités énergie d'Alstom, General Electric supprime 6 500 postes en Europe, dont 765 en France, soit 20 % de ses effectifs. Mais le groupe maintient son engagement de créer 1 000 emplois nets dans l'hexagone. Ces suppressions de postes sont-elles une surprise ? Que va faire le groupe américain ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant