Gaza lance le défi du seau de gravats

le
0
Capture de la vidéo postée par le journaliste palestinien Ayman al Aloul.
Capture de la vidéo postée par le journaliste palestinien Ayman al Aloul.

"J'aime l'idée du Ice Bucket Challenge. Mais, ici, l'eau est trop précieuse pour qu'on se la verse sur la tête. Et de toute façon, ici, il serait difficile de la faire geler. Nous avons regardé ce qu'il y avait autour de nous et nous avons décidé de l'utiliser à la place de l'eau glacée." Le journaliste Ayman Al Aloul a le sens de l'humour. Au milieu d'un monceau de gravats à Gaza, il propose sa version du dernier buzz mondial en date qui consiste à se verser un seau d'eau glacée sur la tête pour soutenir une association qui lutte contre la maladie de Charcot.

À la place de cette eau si rare, des gravats donc, une ressource qui ne manque pas à Gaza.

REGARDEZ

Autre différence : le journaliste ne défie pas tel ou tel, mais "tout le monde : tous ceux qui ont de la sympathie pour le peuple palestinien". Et il ne demande rien de particulier : "Nous ne demandons pas d'aide matérielle. Quiconque souhaite nous aider devra le faire à sa façon." En réalité, ce qu'espère faire Ayman Al Aloul, c'est "faire le buzz" : "Nous demandons des messages de soutien, en particulier de ceux qui ont de nombreux followers ou un public. Nous en avons besoin."

L'homme enlève ses lunettes et se fait déverser un seau de poussière sur la tête. Conclusion : "Comme nous n'avons pas d'eau, je vais avoir du mal à me laver. Si vous me trouvez un peu poussiéreux lors de mes prochains reportages, je vous prie de m'excuser."

La vidéo d'Ayman al Aloul a été vue...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant