Fusillade à l'intérieur du parlement canadien, à Ottawa

le
0
FUSILLADE AU PARLEMENT CANADIEN, À OTTAWA
FUSILLADE AU PARLEMENT CANADIEN, À OTTAWA

OTTAWA (Reuters) - Un homme qui a blessé par balles un soldat canadien à Ottawa a été pourchassé par la police à l'intérieur même du parlement canadien, où une trentaine de coups de feu ont été tirés, ont rapporté des médias et un témoin.

L'édifice du parlement a été aussitôt bouclé et le Premier ministre, Stephen Harper, a pu quitter sans encombre l'enceinte du bâtiment, alors que des policiers convergeaient vers les lieux. Par la suite, un tireur a été abattu à l'intérieur du parlement canadien, a rapporté la chaîne CBC. Selon Radio Canada, "l'hypothèse de la présence d'un deuxième et d'un troisième tireur se confirme au fil des témoignages".

La police de la capitale a dit qu'elle recherchait d'autres tireurs éventuels.

Le militaire blessé près du Monument commémoratif de guerre du Canada, tout près du parlement, a été pris en charge par une ambulance.

Un employé du bâtiment présent sur les lieux a dit à Reuters avoir entendu tout d'abord un coup de feu, puis vu un homme vêtu de noir et portant une cagoule se précipiter vers le parlement avec son arme. L'homme a menacé un automobiliste qui l'a pris à son bord. Puis le conducteur a réussi à s'enfuir et l'homme a pris le volant et conduit jusqu'au parlement.

Là, il a réussi à s'introduire dans le bloc central du parlement.

Lundi, un islamiste canadien au volant d'un véhicule a fauché deux soldats canadiens, tuant l'un d'eux, près de Montréal, avant d'être abattu par la police après une course-poursuite.

(Andrea Hopkins; Eric Faye pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant