Front Républicain : Nicolas Sarkozy renonce au "ni - ni"

le
0

Dans cette deuxième partie de "Politique", nos chroniqueurs reviennent sur la primaire de la droite et du centre, ainsi que sur la stratégie de Nicolas Sarkozy. L’ancien président a annoncé qu'il voterait François Hollande au second tour de l'élection présidentielle si ce dernier se trouvait face à Marine Le Pen. Après avoir été l'apôtre du "ni-PS, ni-FN", pourquoi ce revirement ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant