Front national : le "phénomène" de la nouvelle star

le
1
Steeve Briois a été désigné par le Trombinoscope élu local de l'année.
Steeve Briois a été désigné par le Trombinoscope élu local de l'année.

France Inter : Vous voulez revenir sur cette récompense reçue par le maire FN de Hénin-Beaumont Steeve Briois, désigné par le Trombinoscope "élu local de l'année". C'est un problème ? Charlotte Chaffanjon : Ce qui est un problème, c'est la raison invoquée par le jury, composé de patrons de presse et d'éditorialistes, pour expliquer ce choix. Le FN serait le "phénomène politique" de l'année. Vous me direz : pourquoi pas ? En 2014, ils ont réalisé de très bons scores aux municipales et aux européennes, ils sont en hausse assez constante dans les sondages... Ce fameux Steeve Briois incarne cette réussite : il a été élu maire d'Hénin-Beaumont, il est l'un des nouveaux visages du Front national version Marine Le Pen - soi-disant moins radical que celui de Jean-Marie Le Pen. Le problème, c'est que le FN n'a pas à être un "phénomène", là, nous ne sommes pas à la Nouvelle Star. Les seules explications qui auraient dû justifier leur décision étaient : sur quel bilan Steeve Briois l'emporte ? Sur quels résultats économiques ? Sur quelles avancées sociales ? Ça, on n'en sait rien. D'ailleurs, Steeve Briois s'est lui-même bien gardé d'aller sur ce terrain-là lors de son discours de remerciement. Il a fait ce que le FN sait très bien faire, il a adopté une posture de victime...

De victime, alors qu'il reçoit un prix ?

Oui, je vous accorde que c'est assez ubuesque. Mais puisque le jury n'a pas vraiment...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4300347 le jeudi 29 jan 2015 à 09:00

    comment peut on avoir résultats avec atmosphère actuel?