Front national : le changement de nom, c'est maintenant ?

le
0
Marine Le Pen affirmait elle-même en décembre que l'idée du changement de nom du Front national était sur la table.
Marine Le Pen affirmait elle-même en décembre que l'idée du changement de nom du Front national était sur la table.

En janvier, Marine Le Pen souffle sa cinquième bougie de présidente du Front national. Cinq années où elle a tenté tant bien que mal de « dédiaboliser » le parti, allant même jusqu'à tuer le père (et cofondateur) Jean-Marie Le Pen. Comme une cerise sur le gâteau de la normalisation, 2016 pourrait être l'année d'un nouveau nom pour le FN. Vieux serpent de mer, le sujet n'est aujourd'hui plus tabou. Il y a d'abord eu Robert Menard. « Changer le nom du FN serait un symbole très fort d'ouverture du parti », tweetait après les régionales le maire de Béziers et sympathisant frontiste. Puis Florian Philippot : « Le sujet est dans toutes les têtes (...). Il faut dépasser la barrière émotionnelle du nom, discuter, consulter de près. »

La porte est donc grande ouverte pour Marine Le Pen qui affirmait elle-même en décembre sur Europe 1 que l'idée était sur la table. La question sera d'ailleurs discutée lors du bureau politique fin janvier. Une grande réunion de travail qui annoncera les grandes lignes de la stratégie pour la présidentielle de 2017.

« National » ou « patriote » ?

D'autres comme Nicolas Bay ne se disent pas « prêts ». Pour le secrétaire général du FN, « les conditions ne sont absolument pas réunies aujourd'hui. [Un changement de nom] ne peut se faire qu'à l'occasion d'un changement de dimension du parti, de son poids...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant