Front national : la stratégie de dédiabolisation mise à mal

le
0
Axel Loustau, trésorier de Jeanne, le micro-parti de Marine Le Pen, est soupçonné d'avoir payé la caution de Logan Djian.   
Axel Loustau, trésorier de Jeanne, le micro-parti de Marine Le Pen, est soupçonné d'avoir payé la caution de Logan Djian.   

Les images sont d'une violence inouïe. Dans des extraits vidéo, Mediapart dévoile l'horreur de l'agression d'Édouard Klein à son propre domicile. On y voit Logan Djian, chef du GUD ("Groupe union défense", une organisation étudiante française d'extrême droite connue pour ses actions violentes), lyncher et humilier un autre ancien responsable du groupuscule d'extrême droite. Avec quatre acolytes, ils passent à tabac le jeune homme, car il aurait « trop parlé ». Comme le rapporte le site d'information, Logan Djian et Loïk Le Priol (qui filme) ont été mis en examen pour « violences aggravées » après une plainte déposée par la victime, qui a dû être hospitalisée.

Placés en détention provisoire, les deux agresseurs ont été libérés sous caution, une caution fixée à 25 000 euros chacun. L'histoire aurait pu s'arrêter là, mais, selon Mediapart, les enquêteurs soupçonnent maintenant Axel Loustau, proche du Front national, élu conseiller régional en Ile-de-France pour le FN et trésorier du micro-parti de Marine Le Pen, d'avoir versé la caution de Logan Djian. Les raisons ? Un versement d'une somme équivalente a été effectué sur le compte de la compagne du chef du GUD, par la Financière Agos, une société créée sous le nom de Financière Sogax par Axel Loustau. Interrogé par le site d'information, le trésorier du micro-parti de Marine Le Pen affirme n'avoir « strictement rien à voir avec...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant