Frédéric Thiriez : "Gaston Defferre était un homme d'État"

le
1
Gaston Defferre, le 17 septembre 1985.
Gaston Defferre, le 17 septembre 1985.

Avocat au Conseil d'État et à la Cour de cassation et président de la Ligue de football professionnel de 2002 à avril dernier, Frédéric Thiriez est appelé à 39 ans auprès de Gaston Defferre. D'abord conseiller technique, il sera pendant près de deux ans son directeur de cabinet. « J'ai adoré travailler avec lui. Il m'a tout appris », résume-t-il avec enthousiasme. Pour les 30 ans de la mort de celui qui fut un emblématique maire de Marseille et ministre de l'Intérieur, il revient sur cette personnalité politique éminente des IV et Ve Républiques.

Le Point.fr : Quand avez-vous travaillé avec Gaston Defferre ?

Frédéric Thiriez : J'ai travaillé à ses côtés de l'élection de François Mitterrand en 1981 à la défaite de la gauche aux législatives de 1986. D'abord au ministère de l'Intérieur, comme conseiller technique chargé de la police, puis comme directeur de cabinet du secrétaire d'État à la Sécurité publique Joseph Franceschi, où j'étais surtout chargé de la coordination de la lutte antiterroriste ; puis comme directeur de cabinet de Defferre lorsqu'il est devenu en 1984 ministre d'État chargé du Plan et de l'Aménagement du territoire.Trente ans après sa mort, quel héritage politique a-t-il laissé ?

Gaston Defferre n'était pas l'homme d'une ville, comme on le croit souvent. C'était un...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7817715 il y a 7 mois

    "Que les pieds-noirs aillent se réadapter ailleurs". Juillet 1962C'est digne d'un homme d'Éttat ce genre de déclaration ??? C'est digne de désigner Defferre comme un tel homme ?Honte à vous Thiriez !