François Rebsamen veut renforcer le contrôle des chômeurs

le
9
REBSAMEN VEUT S'ASSURER QUE LES CHÔMEURS CHERCHENT DU TRAVAIL
REBSAMEN VEUT S'ASSURER QUE LES CHÔMEURS CHERCHENT DU TRAVAIL

PARIS (Reuters) - Pôle Emploi doit mieux contrôler les chômeurs afin de s'assurer qu'ils recherchent effectivement un emploi, a déclaré mardi le ministre du Travail, François Rebsamen.

La hausse du chômage s'est poursuivie en juillet en France, où le nombre de demandeurs d'emplois sans aucune activité a atteint 3.424.400, un nouveau record.

Au moins 350.000 postes ne sont pas pourvus en France et le ministère du Travail a mis en place des formations adaptées "pour pouvoir répondre à ces offres d'emplois qui ne trouvent pas preneurs", a dit François Rebsamen sur i>Télé.

"Trois cent cinquante mille offres qui ne trouvent pas preneur dans un pays qui compte 3,4 millions de chômeurs, c'est quand même quelque chose d'insupportable", a-t-il ajouté.

S'il dit compter sur la formation de 100.000 personnes afin de répondre à la demande, le ministre estime aussi qu'il faut davantage veiller à ce que tous les chômeurs cherchent un emploi.

"Je pense qu'il faut renforcer les contrôles", a-t-il dit.

"Quand on est chômeur au sens du Bureau international du travail, on recherche un emploi, et donc c'est négatif pour ceux qui recherchent un emploi d'être à coté de personnes qui ne cherchent pas d'emploi."

"Ce n'est pas la majorité. Certains, il y a des problèmes de salaire, des problèmes d'adéquation, c'est pour ça qu'on fait des formations prioritaires, mais je souhaite qu'on vérifie, au sens du BIT, que les chômeurs cherchent du travail."

Invité à se prononcer sur la méthode, François Rebsamen a évoqué "un état d'esprit, des convocations, des vérifications".

"Sinon, on est radié", a-t-il prévenu. "Il faut qu'il y ait à un moment une sanction. Ce n'est pas possible dans un pays qui en difficulté, qui veut se redresser."

Quatre jours après avoir parlé "d'échec" de la lutte contre le chômage depuis le début du quinquennat, le ministre du Travail a estimé que le gouvernement pouvait toujours faire davantage pour tenter d'inverser la tendance.

"Non, on n'a pas tout essayé, on ne peut pas dire ça", a-t-il dit. "Il y a toujours des formations à faire, des positions à prendre, des politiques d'emploi à renforcer", a-t-il ajouté.

Il a en outre concédé que l'exécutif avait mal communiqué sur le sujet. "Je le pense", a-t-il reconnu. A son arrivée à l'Elysée, François Hollande avait dit vouloir "inverser la courbe", ce qui ne s'est jamais produit depuis mi-2012.

(Gregory Blachier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1765517 le mardi 2 sept 2014 à 14:05

    que pole emploi les embauche, au point ou on en est !

  • M8252219 le mardi 2 sept 2014 à 13:17

    ET IL À BIEN RAISON D'AUGMENTER LES CONTRÔLES ET DE SANCTIONNER LES FRAUDEURS.Ce sera peut-être le retour à la responsabilité personnel de chacun et une obligation personnelle de ne pas dépendre des autres(dans une société anonyme comme la notre c'est trop facile)le gouvernement devrait établir une obligation de formation pour bénéficier des alloc. chômage

  • M4098497 le mardi 2 sept 2014 à 12:39

    M Rebsamen était au conseil d'administration de DEXIA. On aurait pu contrôler la bonne utilisation des jetons de présence qu'il a touchés avec le résultat catastrophique de la banque que nous allons devoir assumer

  • gnapi le mardi 2 sept 2014 à 12:18

    C'est de gôche ça, supposer que les chômeurs fraudent ? ne seraient ils pas en train de tenter de faire mentir le gouvernement au sujet du chômage ??Il faut augmenter les contrôles !!

  • salar12 le mardi 2 sept 2014 à 11:30

    ils effacent les commentaires au fur et à mesure, peu de chance que Rebsamen arrivent à effacer les chômeurs lui...

  • sergela3 le mardi 2 sept 2014 à 10:49

    Pas très socialiste mais tellement logique on se demande pourquoi il faut leur demander de faire des contrôles!!

  • glaty le mardi 2 sept 2014 à 10:30

    IL FAUT CONTROLER LES PASSEPORTS DES CHOMEURS en France et aux frontières, Comparer leurs entrées et sorties du territoire et découvrir les nombreux FRAUDEURS du chômage..CELA DEVRAIT FACILEMENT ETRE FAISABLE EN FAISANT DES RECOUPEMENTS COMME CELA A ETE FAIT AVEC ASSEDIC ET POLE EMPLOI.. Cela se fera-t-il.?.. IL FAUDRAIT QU'UN MINISTRE REPONDE A CETTE QUESTION LORS D'UN INTERVIEW ..

  • bordo le mardi 2 sept 2014 à 10:17

    Rhôôô, mais M. le ministre prônerait-il des mesures de droite ?

  • radu17 le mardi 2 sept 2014 à 10:09

    les commentaires sont effacés au fur et a mesure lol ?