François Hollande parle-t-il comme un enfant ?

le , mis à jour le
2
Selon Jean-Loup Chiflet, les tics de langage de François Hollande sont des « béquilles ». 
Selon Jean-Loup Chiflet, les tics de langage de François Hollande sont des « béquilles ». 

Le nouveau livre de confidences de François Hollande a pour titre Un président ne devrait pas dire ça? Mais pour certains de ses détracteurs, cet ouvrage, signé des journalistes du Monde Gérard Davet et Fabrice Lhomme, aurait dû s'intituler « Un président ne devrait pas parler comme ça? ». À peine les extraits de l'ouvrage parus dans la presse, ils ironisent déjà sur la manière dont s'exprime le président de la République. Le philosophe Alain Finkielkraut, dans un entretien au Point

, avait été le premier à pointer un des tics de langage du locataire de l'Élysée : la répétition du pronom personnel du sujet. « La France, elle a des atouts », « La croissance, elle est là »? Cette fois, interrogé sur le thème de l'identité, François Hollande récidive : « Je pense que le sujet, il est, par rapport aux Français : Qu'est-ce qui fait que nous sommes, en France, même si nous habitons des territoires différents, liés par quelque chose qui nous dépasse ? »

Des tics de langage comme « béquilles »

Selon Alain Finkielkraut, « cette syntaxe sied aux enfants, pas au chef de l'État ». Interrogé par Le Point.fr, l'écrivain Jean-Loup Chiflet, auteur d'un savoureux Dictionnaire amoureux de la langue française (Plon) et d'un Cher Dieu (Chiflet&Cie), abonde dans son sens : « Sans juger le fond de ses...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jbellet il y a un mois

    juste comme un simple d'esprit

  • M7166371 il y a un mois

    a-t-il l'âge de raison selon les experts ?