François Hollande en Irak vendredi, conférence à Paris lundi

le
0
HOLLANDE EN IRAK VENDREDI, CONFERENCE LUNDI À PARIS
HOLLANDE EN IRAK VENDREDI, CONFERENCE LUNDI À PARIS

PARIS (Reuters) - Une conférence internationale sur la sécurité en Irak et la lutte contre l'Etat islamique se tiendra le 15 septembre à Paris, a annoncé mardi la présidence française dans un communiqué.

François Hollande, qui se rendra vendredi en Irak, s'est entretenu mardi par téléphone avec le président irakien, Fouad Massoum.

"En accord avec les autorités irakiennes, le président de la République a confirmé qu'une conférence internationale sur la paix et la sécurité en Irak aura lieu à Paris le 15 septembre", indique l'Elysée.

Cette conférence "rassemblera les partenaires internationaux et régionaux qui adhèrent à cet objectif et contribuent à sa réalisation. Elle sera inaugurée conjointement par le président de la République et le président Massoum".

"Dans la perspective de cette conférence, le président de la République effectuera une visite en Irak le 12 septembre", ajoute le communiqué.

"Il apportera aux autorités irakiennes le soutien de la France pour lutter efficacement contre les terroristes de Daech, protéger les populations civiles et rétablir l'Etat de droit sur l'ensemble du territoire national".

Lors d'une conférence de presse dans l'après-midi à l'Elysée, François Hollande a justifié l'organisation d'une conférence pour "coordonner les efforts" contre le terrorisme.

"Ce qui nous menace, c'est le terrorisme à l'échelle internationale", a-t-il déclaré aux côtés de son homologue tchèque, Milos Zuman.

"Il faut y mettre tous les moyens, c'est-à-dire faire en sorte que dans le cadre du droit international, et avec l'appui des pays qui peuvent être eux-mêmes visés, nous puissions organiser les ripostes qui sont indispensables".

Le sommet de l'Otan, la semaine dernière au Pays de Galles, a permis "l'amorce d'une alliance qui devra se faire dans les prochains jours", a poursuivi le chef de l'Etat.

La conférence sur l'Irak et la lutte contre le groupe djihadiste baptisé Etat islamique ou Daech "qui n'est ni Etat et qui ne peut non plus se référer à l'islam", a dit François Hollande, permettra "de coordonner tous les efforts".

La France a livré des armes aux Kurdes qui luttent contre l'Etat islamique en Irak.

Les hommes de l'Etat islamique ont conquis de vastes territoires dans le nord de l'Irak et en Syrie voisine depuis le mois de juin, proclamant l'avènement d'un califat et faisant fuir des centaines de milliers d'habitants.

Au moins 1.420 personnes ont été tuées dans les violences en Irak durant le seul mois d'août, selon les chiffres de l'Onu.

(Elizabeth Pineau et Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant