François Bayrou se dresse de nouveau sur la route de Sarkozy

le
38
FRANÇOIS BAYROU SE DRESSE DE NOUVEAU SUR LA ROUTE DE SARKOZY
FRANÇOIS BAYROU SE DRESSE DE NOUVEAU SUR LA ROUTE DE SARKOZY

PARIS (Reuters) - François Bayrou, que Nicolas Sarkozy accuse d'avoir provoqué sa défaite en 2012, entre en guerre ouverte contre le président de l'UMP et laisse entendre qu'il pourra concourir à la présidentielle de 2017 si Alain Juppé perd la primaire à droite.

Le président du MoDem, jusqu'ici témoin amusé du retour de Nicolas Sarkozy et de sa stratégie d'alliance avec les centristes de l'UDI, riposte dans Le Point à l'ancien président avec la même virulence que ce dernier et se met clairement sur sa route, comme en 2007 et 2012.

Le "troisième homme" de 2007 (18,57% des voix), qui refuse le processus de primaire ouverte lancé par l'UMP, soutient Alain Juppé mais évoque désormais ouvertement sa candidature comme l'alternative à une possible défaite de l'ancien Premier ministre, rival le plus sérieux de Nicolas Sarkozy.

"Si Juppé ne l'emporte pas, je serai dans la situation que j'ai construite depuis longtemps : je serai libre", déclare-t-il au Point, précisant toutefois qu'il n'a pas encore pris sa décision quant à une quatrième candidature à la présidentielle.

Un pas est franchi qui bouscule le pacte tacite entre François Bayrou et Alain Juppé en vue d'une majorité "centrale" de gouvernement en 2017.

Preuve qu'il repart en manoeuvre, le maire de Pau envisage aussi l'option que "l'Alternative", son union mort-née avec l'UDI de Jean-Louis Borloo en 2013, se refasse, mais ses relations distantes avec Jean-Christophe Lagarde augurent mal d'un rapprochement tactique.

Nicolas Sarkozy ne pardonne pas à François Bayrou sa "trahison" de 2012 lorsqu'il avait voté au second tour pour François Hollande. "Sans regret", dit aujourd'hui l'intéressé, qui renoue avec le centre droit et critique le président.

"LA VICTOIRE DE LA GAUCHE EN 2012, C'EST SARKOZY"

Durant la campagne des départementales, le président de l'UMP n'a cessé de stigmatiser l'irréductible centriste, qu'il juge nocif pour la droite.

"Nicolas Sarkozy a l'habitude que tout le monde plie devant lui et se range, voire se couche. Ce n'est pas ma nature", souligne François Bayrou dans Le Point.

"Le responsable de la victoire de la gauche en 2012, il porte un nom, il s'appelle Nicolas Sarkozy. Ses attitudes et ses pratiques ont conduit 3 ou 4 millions de Français qui n'étaient pas de gauche, dont je suis, à penser : "Cette agressivité, cette manière de dresser les uns contre les autres, ces affaires multiples, ce n'est pas ce que nous voulons".

Et pour François Bayrou, la primaire risque de favoriser "les plus durs de chaque camp". Comprendre Nicolas Sarkozy dont il dénonce l'"agressivité perpétuelle", le contraire d'un chef d'Etat "posé, équilibré".

"On connaît le refrain, Bayrou veut exister de nouveau, il nous fait sa crise quinquennale", ironise un élu sarkozyste.

"Il y a un sujet Bayrou à l'UMP, il n'y a pas de sujet MoDem", résumait récemment l'UMP Hervé Mariton.

Le député du Pas-de-Calais Daniel Fasquelle, trésorier de l'UMP, note "un décalage de plus en plus important entre Bayrou et la base". "Sur le terrain, les 'MoDem' se sont rapprochés des UMP et des UDI", comme l'ont démontré les départementales et, l'UMP l'espère, comme devraient le confirmer les régionales.

Quand bien même, Nicolas Sarkozy devra composer avec un François Bayrou qui pèse encore 10% des voix selon des enquêtes et se classait deuxième du baromètre Ifop de février derrière Alain Juppé, avec 57% d'opinions positives. Le président de l'UMP pointait à la 22e place avec 40%.

(Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rdulong1 le vendredi 17 avr 2015 à 23:22

    Monsieur Bayrou vous ne serez toujours qu'un traître et en 1789 il y avait l'échafaud.Vous avez fait assez de mal à la France :vous avez détruit à votre profit uniquement l'UDF que Madame simone Veil et le Président Giscard d'Estaing vous avez tranmis sur un plateau d'argent.

  • M9581285 le samedi 11 avr 2015 à 17:31

    NS est foutu; mais il le saitLa France est modérée en tout; il nous faut Bayrou

  • Xophe3 le vendredi 10 avr 2015 à 17:20

    Bayrou c'est quand même un peu le niveau au-dessus par rapport à Sarkozy.L'intérêt général AVANT son intérêt particulier...

  • kejocol le vendredi 10 avr 2015 à 16:45

    On ne croit plus au promesses des politiques alors encore moins dans celles d'un politique qui retourne sa veste a la moindre contrariete. de toute facon, si il se presente, je ne voterai pas pour lui. Il ne faut pas qu'il oublie qu'il a ete elu Maire de Pau grave a l'UMP mais ca ne l'empeche pas de cracher ds la soupe.

  • M388778 le vendredi 10 avr 2015 à 16:33

    cet homme là c'est un pas en avant deux pas en arrière ,trois pas à gauche ,trois pas à droite ...tu crois qu'il est à droite ,voilà que tu le retrouve à gauche , et quand tu crois qu'il est de gauche ,il fait demi tour pour se retrouver au centre ;; tu ne sais jamais ou il est

  • KRIST17 le vendredi 10 avr 2015 à 16:04

    je viens de faire ce matin mon dernier chèque pour des taxes créer par Sarkozy...aucune chance pour lui

  • M3435004 le vendredi 10 avr 2015 à 14:42

    Il serait élu largement devant Hollande, et MLP ne ferait même pas ce que son papa avait fait en 2002.

  • M3435004 le vendredi 10 avr 2015 à 14:37

    Bayrou ? Quel projet ? Combien d'électeurs ? Quelle crédibilité ? Le MODEM ? combien d'élus ? Bayrou a du mendier ou voler l'appui de l'UMP pour être élu maire de Pau. Ferait mieux de se taire. Le néant total et définitif, pour lui c'est très bientôt.

  • M6998582 le vendredi 10 avr 2015 à 14:17

    Les responsables de l'élection de Hollande sont les ump-isseux qui ont présenté en 2012 le seul candidat de droite dont 60% des Français ne VOULAIENT PAS et aujourd'hui ils n'en veulent TOUJOURS PAS !! : Hollande sera réélu face à MLP (si bismuth éliminé au 1er tour) ou face à sarko au 2nd. Tout autre candidat de droite (Juppé, Lemaire ou même Fillon) battront Hollande. Les ump toujours aussi obtus ne veulent pas le comprendre

  • M7097610 le vendredi 10 avr 2015 à 12:50

    le pire, c'est que sarkozy eut se représenter pour une seule raison : échapper au juge ans de plus...et vous verrez qu'il sera tranquille car les socialistes souhaitent avoir sarkozy en face ! c'est le seul à droite contre lequel ils ont une petite chance de passer en 2017