Frais bancaires : quel cadre ?

le
0

Tous les épargnants aimeraient éviter les frais bancaires. Sachez qu’à l’ouverture d’un compte, et dans quelques autres situations, la banque doit vous informer sur les frais qu’elle vous impose. En outre, depuis 2016, vous disposez d’un nouvel outil pour comparer les frais bancaires.

La banque a l’obligation de vous informer

Pour tout ce qui concerne les frais imposés à la tenue de votre compte, la banque a des obligations légales. Au moment où vous ouvrez un compte, vous signez une convention. Celle-ci apporte de nombreuses informations sur l’ensemble des frais dont vous devrez vous acquitter : c’est ce que l’on nomme la « tarification ».
De plus, si la banque modifie cette tarification, elle doit en informer ses épargnants. Et elle doit le faire au moins 2 mois avant l’application des nouveaux tarifs. De son côté, le client dispose de ce laps de temps pour refuser (par courrier) la nouvelle tarification : s’il ne le fait pas, la banque considère les nouveaux prix comme acceptés. Là encore, la convention d’ouverture de compte peut vous renseigner plus précisément sur votre pouvoir de refus.

Les nouveautés 2016

La capacité du client à refuser une tarification s’est particulièrement bien illustrée au début de l’année 2016. En effet, cette année a apporté quelques modifications. Parmi celles-ci, les médias ont noté l’instauration par la majorité des banques de nouveaux frais, liés à la « tenue du compte ». À priori, cela concerne essentiellement les comptes courants (donc, les plus nombreux).
Ainsi, des experts tels que l’association française des usagers des banques (AFUB) ont invité les épargnants à écrire à leur banque pour refuser ces nouveaux frais, qui représenteraient jusqu’à une trentaine d’euros par an. Ainsi, en cas de refus, la banque est obligée d’appliquer l’ancienne tarification : dans le cas présent, la tenue du compte restera gratuite.
L’année 2016 a vu quelques autres nouveautés. Les frais de gestion des comptes inactifs (c’est-à-dire les comptes n’ayant subi aucune opération pendant un an) sont plafonnés. Et surtout, un outil a été mis à disposition par le gouvernement : il s’agit d’un comparateur de frais bancaires qui vous permet de savoir quelle agence est la plus intéressante. Vous pouvez le trouver ici : http://www.tarifs-bancaires.gouv.fr/ .

Trucs et Astuces

Si vous envisagez d’ouvrir un compte, vous pouvez essayer de négocier vos frais bancaires : une banque est toujours prête à faire un geste pour accueillir un nouveau client. Mais avant de venir à l’agence, rassemblez des arguments pour convaincre votre interlocuteur.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant