Fourquet : "Juppé renforce son image, mais n'élargit pas sa palette"

le
0
Alain Juppé s'est prononcé en faveur de l'adoption pour les couples homosexuels.
Alain Juppé s'est prononcé en faveur de l'adoption pour les couples homosexuels.

Le Point.fr : Dans une interview donnée aux Inrockuptibles, Alain Juppé se déclare "après mûre réflexion favorable à l'adoption par un couple de même sexe". En étant un brin cynique, on est tenté de se demander : est-ce habile d'un point de vue purement stratégique de se positionner de la sorte quand on espère être le candidat de la droite à la prochaine présidentielle ? Jérôme Fourquet : Premièrement, Alain Juppé comme Bruno Le Maire ont compris que Nicolas Sarkozy a fait le choix d'une campagne marquée à droite pour la présidence de l'UMP, mais aussi, sans doute, pour la suite. Jouer à plus sarkozyste que Sarkozy, c'est compliqué quand on s'appelle Juppé. En voulant dépasser Sarkozy en mordant la ligne jaune avec ses déclarations sur le candidat le moins sectaire, Fillon est parti dans le décor. Deuxièmement, si la ligne plutôt droite dure est majoritaire à l'UMP, il existe quand même une minorité non négligeable - et variable selon les sujets - qui se reconnaît davantage dans une droite plus modérée. Quand l'Ifop a, pour Valeurs actuelles, posé la question aux électeurs de droite : "Souhaitez-vous que Nicolas Sarkozy revienne sur une ligne droite décomplexée ou sur une ligne droite modérée", ils ont été 60 % à répondre "sur une ligne droite décomplexée" et 40 % à répondre "sur une ligne droite modérée". Sarkozy connaît ses classiques et choisit les 60 %. Par conséquent, pour des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant