Fortement endettée, la fédération PS du Nord lance un appel aux dons

le , mis à jour le
7
Une militante socialiste lors de l'annonce des résultats des régionales en 2015. Image d'illustration.
Une militante socialiste lors de l'annonce des résultats des régionales en 2015. Image d'illustration.

Il y a d'abord eu les scandales. Puis les disgrâces électorales. Et maintenant la banqueroute. Impensable il y a quelques années, la fédération du Parti socialiste du Nord, l'une des plus importantes du pays, est en danger. Elle a lancé jeudi un appel aux dons auprès du grand public pour tenter de renflouer ses caisses que la succession des défaites électorales depuis 2014 a largement contribué à vider. Une information qu'annonçait Le Parisien mercredi. La fédération, qui ne compte plus que « 5 700 militants contre 8 700 en 2013 », selon sa première secrétaire Martine Filleul, souffre d'une dette d'un million d'euros et d'un déficit annuel de 250 000 euros (1,3 million de dépenses pour 1,050 million de revenus en 2015).

L'un des fiefs historiques de la gauche, porté d'abord par Pierre Mauroy puis Martine Aubry, a perdu, lors des municipales 2014, 35 villes de plus de 9 000 habitants, dont des villes symboles comme Roubaix et Tourcoing. Puis, la fin d'année 2015 a été marquée par le désistement de ses candidats, front républicain oblige, lors des régionales. Des Waterloo électoraux qui ont réduit de moitié le montant total des cotisations des élus assises sur leurs indemnités (550 000 euros par an au lieu de 1,1 million), a détaillé Martine Filleul lors d'un point de presse.

Un « plan global de restructuration financière » avait déjà été annoncé en janvier dernier, a-t-elle rappelé : outre le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cmoineau il y a 8 mois

    Ils vont organiser des loto pour renflouer les caisses

  • M8252219 il y a 8 mois

    Des élus qui font appellent aux particuliers pour renflouer la caisse de leur parti. ILS SE F...DE LA g..... DE QUI:Qu'ils y mettent leur fric personnel émolument d'élus , frais de campagne de déplacement : un député ramasse par mois entre indemnités et IRFM plus de 12000 euros sans compter les remboursements de frais et les indemnités des fauteuils qu'ils ont dans différents syndicats et .......

  • M940878 il y a 8 mois

    comme de coutume ils prennent l'argent dans les poches des autres

  • l.moenne il y a 8 mois

    Pas possible, ils ne tappent plus dans les caisses de l'état !!

  • M8252219 il y a 8 mois

    Ils ne savent que mettre les français dans la misère pour s'en servir d'étendard , ÇA S'APPELLE DU SOCIALISME.

  • M4841131 il y a 8 mois

    ils gèrent aussi mal leur parti que la France, ce n'est pas une grande nouvelle pour des gens normaux

  • pichou59 il y a 8 mois

    et pendant ce temps les salariés du privé perdent leur emploi, ....