FN : quand le bureau exécutif compare Jean-Marie Le Pen aux Femen

le
0
Le cofondateur du Front national Jean-Marie Le Pen.
Le cofondateur du Front national Jean-Marie Le Pen.

Suspendu du Front national au mois de mai dernier, Jean-Marie Le Pen avait fait annuler la décision par le tribunal de Nanterre. Pour éviter une nouvelle mésaventure de ce type, le bureau exécutif a soigné le document dans lequel il explique pourquoi il a décidé d'exclure le 20 août dernier le « Menhir » du parti frontiste.

Dévoilé ce mardi sur le site du quotidien L'Opinion, le document de 14 pages revient ainsi sur les nombreux griefs contre le cofondateur du FN. Le bureau exécutif rappelle notamment que « la direction du FN s'est fréquemment et vigoureusement opposée » aux propos polémiques de Jean-Marie Le Pen sur les chambres à gaz et le maréchal Pétain. Le bureau exécutif du FN juge, comme l'indique L'Opinion, que les propos du « Menhir » sont « révélateurs d'une ferme volonté de faire du tort et d'affaiblir publiquement la direction du FN et le FN ».

Le parti fustige également les propos de Jean-Marie Le Pen sur sa fille et Florian Philippot, les qualifiant d'« injures publiques très graves, grossières », mais aussi les « tentatives d'affaiblir politiquement et humainement » sa petite-fille Marion Maréchal-Le Pen.

« Rabaisser et humilier le FN »

Plus étonnant, le bureau exécutif compare, dans le document, Jean-Marie Le Pen aux Femen. Revenant sur son apparition sur scène le 1er mai alors que la présidente du parti frontiste allait prendre la parole devant les militants, le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant