FN : Jean-Marie Le Pen "refuse d'aller au bureau exécutif"

le
0
Les chambres à gaz, détail de l'histoire ; défense du maréchal Pétain, du monde blanc et critique en règle de la démocratie comme système politique : Jean-Marie Le Pen a multiplié les provocations début avril.
Les chambres à gaz, détail de l'histoire ; défense du maréchal Pétain, du monde blanc et critique en règle de la démocratie comme système politique : Jean-Marie Le Pen a multiplié les provocations début avril.

Arrivé vers 10 heures au siège du parti à Nanterre (Hauts-de-Seine) pour le bureau politique du Front national, Jean-Marie Le Pen a fait savoir qu'il "refus(ait) d'aller au bureau exécutif" qui pourrait le sanctionner. Le président d'honneur du Front national a par ailleurs exclu tout retrait de la vie politique et indiqué qu'il continuerait à parler en son nom, même si, par ailleurs, il compte "bien sûr" toujours soutenir Marine Le Pen en tant que "présidente du FN".

Le bureau exécutif du Front national, la plus haute instance du parti réunie en instance disciplinaire, pourrait aller jusqu'à lui retirer son titre de "président d'honneur" après ses multiples propos polémiques. Répétition de sa vision des chambres à gaz, "détail" de l'histoire, défense du maréchal Pétain, du "monde blanc" et critique en règle de la démocratie comme système politique : Jean-Marie Le Pen a multiplié les provocations début avril, au lendemain de départementales plutôt réussies pour le FN. Une enquête a d'ailleurs été ouverte par le parquet de Paris pour contestation de crime contre l'humanité concernant les premières déclarations. Entre-temps, il a néanmoins décidé de s'effacer devant sa petite-fille Marion Maréchal-Le Pen pour conduire la liste FN en Paca aux régionales de décembre.

Motion

Le bureau politique du Front national a adopté lundi la motion suivante : "Le bureau politique réaffirme son indéfectible attachement à la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant