FN : baroud d'honneur pour Jean-Marie Le Pen

le
0
Le 1er mai dernier, Jean-Marie Le Pen était monté sur la scène pour se faire acclamer avant le discours de sa fille.
Le 1er mai dernier, Jean-Marie Le Pen était monté sur la scène pour se faire acclamer avant le discours de sa fille.

« Je suis libre de me mouvoir partout à Marseille ! Dans cette ville, je suis chez moi », fanfaronne Jean-Marie Le Pen au téléphone. Le fondateur du Front national ? exclu du parti le 20 août ? viendra-t-il vraiment jouer les trouble-fête lors de l'université d'été du parti organisée ce week-end ? Cette question lancinante est dans toutes les têtes. En réalité, le patriarche s'interroge. « Il hésite, car il craint de se faire siffler par les militants. De nombreux amis lui ont conseillé de s'abstenir de venir provoquer Marine Le Pen en franchissant les grilles du parc Chanot », glisse un proche du député européen.

Déjà, lors du traditionnel défilé du 1er Mai, il avait créé la surprise en s'incrustant sur la tribune dressée devant l'Opéra Garnier juste avant le discours de Marine Le Pen. Cette fois, la patronne du FN a pris ses précautions : comme l'a révélé RTL, elle a demandé à l'entreprise Vendôme sécurité de venir prêter main-forte aux membres du Département protection et sécurité (DPS), le service d'ordre du FN. Une décision prise en raison de la trop grande fidélité supposée des DPS à l'égard du Menhir de 87 ans.

« Jean-Marie va donner une ligne à ses soutiens »

Désireux d'être lui aussi une vedette ce week-end, Jean-Marie Le Pen a décidé de réunir ses soutiens samedi à midi autour d'un déjeuner-débat dans un restaurant de la cité phocéenne. Avant de s'adresser aux 400...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant