Floride : le terme "réchauffement climatique" banni par les autorités

le
1
La Floride est régulièrement touchée par des inondations. Ici à Brent Lane, en avril 2014.
La Floride est régulièrement touchée par des inondations. Ici à Brent Lane, en avril 2014.

"Réchauffement climatique" et "changement climatique", deux expressions bannies depuis 2011 au ministère de l'Environnement de Floride, aux États-Unis. Des milliers d'employés seraient forcés, d'après une enquête du Florida Center for Investigate Reporting (FCIR) relayée notamment par The Guardian, d'exclure ces termes dérangeants de leurs e-mails et des rapports officiels, sous peine de sanctions. "Un avertissement nous a été donné concernant les mots réchauffement climatique et changement climatique, en conseillant de ne pas les utiliser", rapporte au Guardian Christopher Byrd, avocat au ministère de 2008 à 2013. D'après l'enquête, la directive viendrait du cabinet de Rick Scott, gouverneur de l'État de Floride. Risques de licenciements Le républicain Rick Scott a été élu gouverneur en 2011 et réélu en 2014. À de nombreuses reprises, il aurait dit ne pas être convaincu que le changement climatique était causé par l'activité humaine. Il n'a pas souhaité s'expliquer à la suite de cette enquête arguant : "Il n'y a pas de politique sur ce sujet." Les employés tentés d'enfreindre ces règles pourraient cependant être licenciés. Ce fut le cas de Christopher Byrd qui a été remercié après avoir refusé une telle orientation. Plusieurs employés ont également témoigné de l'ambiance pesante qui règne entre les salariés quand le sujet du réchauffement climatique est évoqué.Cité dans l'enquête,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2687570 le mardi 10 mar 2015 à 08:50

    C'est l'histoire du mec qui chute du 15ème étage et qui dit tout le long de la chute "pour l'instant tout va bien"