Flint : le scandale de l'eau empoisonnée

le
0
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Pendant un an et demi, les habitants de Flint, une commune de près de 100 000 habitants à une heure de Détroit, se sont empoisonnés lentement en buvant l'eau du robinet. Sans le savoir. En avril 2014, l'État du Michigan a décidé de faire des économies budgétaires en changeant la source d'alimentation en eau. Au lieu de recevoir son eau potable du lac Huron, cette petite ville sinistrée par les fermetures d'usines automobiles est allée la puiser dans la rivière Flint, en attendant la fin des travaux d'un nouveau réseau d'approvisionnement. Mais la rivière est connue pour être très polluée et les habitants ont commencé à se plaindre de l'odeur, de la couleur et du goût de l'eau qui sortait du robinet. Les autorités de l'État et le responsable de la ville qui avait été nommé par le gouverneur pour redresser les finances municipales dans le rouge ont pendant des mois affirmé qu'il n'y avait pas lieu de s'inquiéter. Mais ça n'a pas rassuré les habitants et l'un des pasteurs a abandonné la pratique des baptêmes par immersion.

En septembre dernier, une analyse scientifique a trouvé des niveaux élevés de plomb. L'eau de la rivière a attaqué les canalisations en plomb et a provoqué une corrosion qui a contaminé l'eau potable. L'agence étatique sur la qualité de l'environnement, responsable du traitement des eaux, a reconnu qu'elle n'avait pas utilisé de produits anticorrosion qui auraient limité la contamination. Trop onéreux,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant