"Fire challenge" : ces ados qui jouent avec le feu

le
1
Selon les médias américains, le défi Fire challenge a déjà conduit plusieurs adolescents à l'hôpital pour des brûlures sévères.
Selon les médias américains, le défi Fire challenge a déjà conduit plusieurs adolescents à l'hôpital pour des brûlures sévères.

Leur bêtise n'a d'égale que la quantité de produit inflammable qu'ils se mettent sur le corps. Aux États-Unis, des adolescents se filment en train de s'asperger différentes parties du corps avec un liquide combustible (le buste le plus souvent, mais aussi les bras, les mains, les jambes, voire le sexe), avant d'y mettre le feu à l'aide d'un briquet. Une fois embrasés, ils crient et s'éteignent le plus rapidement possible, quand ils y arrivent. Ensuite, ils postent la vidéo sur les réseaux sociaux et interpellent des "amis" pour qu'ils en fassent autant.

"Le feu est une problématique propre à l'adolescence", explique Édith Tartar Goddet, psychosociologue et psychologue clinicienne spécialisée dans les comportements adolescents. "Les jeunes sont soumis à un grand conformisme à cet âge. Cherchant absolument à se démarquer de l'ordinaire, ils vivent des expériences excessives", analyse-t-elle.

Des actes de plus en plus osés

Après la "Neknomination", qui consistait à se filmer en buvant d'importantes quantités d'alcool, ou "à l'eau ou au resto", dont le but était de se jeter dans de l'eau glaciale - des défis lancés sur les réseaux sociaux qui ont provoqué la mort de plusieurs personnes -, voilà donc le nouveau jeu viral stupide et dangereux : "Fire challenge". Même s'il devrait rapidement être remplacé par le prochain, Édith Tartar Goddet met en garde contre l'ampleur que risque de prendre le phénomène : "On remarque une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le vendredi 1 aout 2014 à 13:44

    La propagation de l'imbécilité augmente avec internet!