Fin d'Ebola au Nigeria : "Une bonne nouvelle pas forcément réplicable"

le
0
Un contrôle de température à l'aéroport de Lagos, le 19 septembre dernier.
Un contrôle de température à l'aéroport de Lagos, le 19 septembre dernier.

"Il s'agit d'une réussite spectaculaire qui montre au monde entier que l'Ebola peut être stoppé." C'est en ces termes que le représentant de l'OMS au Nigeria, Rui Gama Vaz, a annoncé lundi 20 octobre que le pays était parvenu à endiguer le virus Ebola. La réaction très rapide des autorités et le déploiement d'équipes chargées de surveiller toutes les personnes entrées en contact avec des malades ont été des éléments-clés pour stopper la chaîne de contamination dans le pays le plus peuplé d'Afrique, au terme d'une période de 42 jours - soit deux périodes d'incubation de 21 jours - depuis la confirmation du dernier cas. Vingt cas au total ont été dénombrés, dont huit morts, sur une population de 170 millions. Pour Claire Meynial, notre reporter, la disparition du virus Ebola au Nigeria est certes une bonne nouvelle pour l'Afrique du l'Ouest, fortement touchée, mais cela ne signifie pas pour autant un endiguement complet de la maladie sur le continent. La population nigériane a bénéficié d'un concours de circonstances favorable. Regardez en vidéo l'analyse de notre journaliste :

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant