Fillon dévoile son programme-choc pour le logement

le
0
François Fillon prône la suppression de l'encadrement des loyers.
François Fillon prône la suppression de l'encadrement des loyers.

François Fillon semble en avoir définitivement fini avec le séguinisme. En présentant ses propositions pour le logement, l'ancien gaulliste social rompt une fois encore avec l'étatisme cher à son mentor d'hier. Une seule obsession pour le nouveau Fillon : "plus de liberté". Depuis le mois de septembre, les équipes de Fillon planchent sur cet épineux sujet. "Il s'agit d'une coproduction entre des professionnels, des parlementaires et de hauts fonctionnaires, explique-t-on dans son entourage. On est parti des professionnels : patrons, sociétés de gestion privée, fournisseurs, bâtisseurs. Les contradictions se sont exprimées et ont été tranchées." Après plusieurs séances de réflexion, Fillon et les siens ont élaboré ces constats : jeunes et ménages les plus modestes seraient victimes d'"injustices sociales" intolérables ; des "contraintes démesurées" pèseraient sur les acteurs et surtout sur les investisseurs, et le tout serait naturellement imputable au gouvernement actuel.

Pour régler la crise du logement, Fillon prône "la rupture", résumée en sept propositions, dont la plus emblématique semble être la suppression de l'encadrement des loyers et "des différentes contraintes et charges pesant sur les bailleurs". Mais n'allez pas y voir un oubli des locataires, les proches de Fillon l'assurent, le projet est "articulé autour d'une dimension sociale et économique". En même temps qu'il brocarde la loi Alur, Fillon annonce la création...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant