Fillette poignardée à Clermont-Ferrand : le père interné

le
0
L'immeuble de Clermont-Ferrand où le drame s'est produit.
L'immeuble de Clermont-Ferrand où le drame s'est produit.

Coup de folie à Clermont-Ferrand ! Une fillette de deux ans et demi a été froidement poignardée par son père dans la soirée de lundi à mardi à Clermont-Ferrand. L'enfant a été retrouvée dans son lit par sa maman, vers 22 heures, gisant dans son sang. "Elle a bien été tuée d'un coup de couteau", a confirmé Pierre Sennès, le procureur de Clermont-Ferrand.

Le père, suspect principal, qui avait d'abord pris la fuite dans la soirée, a finalement été retrouvé dans la nuit par les policiers de la brigade anticriminalité (BAC). "Son état de santé mentale ne nous a pas encore permis de l'entendre. Il a été hospitalisé directement à l'hôpital Sainte-Marie en psychiatrie, poursuit Pierre Sennès. Il y est pour plusieurs jours au moins avant que nous puissions l'entendre. Il faut d'abord stabiliser son état."

"Il me faisait peur"

Dans l'immeuble où vivaient la fillette et ses parents, c'est la consternation. "C'est la police qui m'a réveillé pour m'annoncer la nouvelle et me poser des questions, raconte un habitant du rez-de-chaussée de la résidence. Mais je n'ai rien pu dire. C'étaient des gens très discrets. Je les croisais de temps en temps. Bonjour-au revoir. C'est tout."

Le père, un homme de 37 ans, n'a pourtant pas très bonne presse auprès de ses voisins. "Il me faisait peur", confie la voisine du dessous, qui connaissait bien la petite fille. "Il était physiquement très imposant. C'était un grand costaud. Il avait l'oeil noir...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant