Ferguson : un deuxième Noir tué par la police

le
0
Après le meurtre d'un deuxième jeune Noir, des manifestations se sont déroulées dans le calme à Saint-Louis.
Après le meurtre d'un deuxième jeune Noir, des manifestations se sont déroulées dans le calme à Saint-Louis.

Pour la deuxième fois en dix jours, la police de l'agglomération de Saint-Louis, dans le Missouri, a abattu un jeune Noir, ce qui a de nouveau suscité une avalanche de critiques sur les méthodes très musclées des forces de l'ordre et ne va pas aider à la "réconciliation" tant souhaitée. La fusillade s'est produite à quelques kilomètres de Ferguson, où un policier blanc a blessé mortellement le 9 août Michael Brown, un jeune Noir de 18 ans non armé, dans des circonstances toujours pas claires, ce qui a déclenché de très violentes manifestations.

Selon le chef de la police de Saint-Louis, Sam Dotson, l'homme, âgé de 23 ans, a volé deux canettes de boisson énergétique puis est sorti de la supérette avant d'y rentrer de nouveau pour s'emparer, toujours sans payer, d'un paquet de muffins. Dans la rue, il s'est ensuite, toujours selon Sam Dotson, citant des témoins, comporté "de façon erratique", faisant les cent pas dans la rue et parlant tout seul. Quand l'employé est sorti du magasin, l'homme a jeté les gâteaux sur la chaussée. Lorsque les policiers sont arrivés, l'homme s'est approché de leur voiture, a mis ses mains à sa ceinture et a sorti un couteau. Les deux policiers ont dégainé et lui ont intimé l'ordre de lâcher son arme, mais il a continué à avancer, toujours selon la version de Dotson, en criant "tirez-moi dessus, tuez-moi maintenant" avant de se précipiter vers eux. Ils lui ont alors tous les deux tiré dessus plusieurs...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant