Favoritisme présumé à Menton : Guillaume Peltier et Guy Alvès en garde à vue

le
0
Les enquêteurs soupçonnent la mairie de Menton d'avoir coupé artificiellement en deux un marché attribué aux entreprises Com1+, fondée par Guillaume Peltier (photo), et Bygmalion, afin d'éviter une proc&eacu
Les enquêteurs soupçonnent la mairie de Menton d'avoir coupé artificiellement en deux un marché attribué aux entreprises Com1+, fondée par Guillaume Peltier (photo), et Bygmalion, afin d'éviter une proc&eacu

L'ancien vice-président de l'UMP Guillaume Peltier et le dirigeant de la société Bygmalion Guy Alvès ont été placés en garde à vue jeudi à Nice, a-t-on appris auprès de la PJ de Nice. Les deux hommes sont entendus dans le cadre de l'enquête pour délit de favoritisme et prise illégale d'intérêts à la mairie de Menton, a-t-on indiqué de même source, confirmant une information de France 3 Côte d'Azur. Les enquêteurs soupçonnent la mairie de Menton d'avoir coupé artificiellement en deux un marché attribué aux entreprises Com1+, fondée par Peltier, et Bygmalion afin d'éviter une procédure d'appel d'offres.À l'origine de cette affaire, une plainte déposée par l'association Anticor 06 en décembre 2012 pour "délit de favoritisme" contre le député-maire UMP de Menton, Jean-Claude Guibal. Lors d'un conseil municipal, les deux représentants d'Anticor, Pascale Gérard et Renaud Marson, découvrent avec étonnement que la ville de Menton a fait appel aux deux sociétés pour mener "un audit de communication" et "un suivi des politiques publiques et municipales". Selon eux, une certaine "opacité entoure l'attribution de ces deux marchés" faite sans appel d'offres. Malgré leurs demandes, les deux représentants n'ont jamais obtenu les montants des contrats.Et pour cause ! Selon les informations révélées par Marianne en décembre 2012, les montants des deux contrats passés avec la société de Peltier et avec Bygmalion seraient à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant