Faut-il vendre des armes à l'Iran ?

le , mis à jour le
4
Les troupes navales iraniennes défilent à Téhéran durant la parade militaire annuelle marquant l'anniversaire de la guerre Iran-Irak, en septembre 2014.  
Les troupes navales iraniennes défilent à Téhéran durant la parade militaire annuelle marquant l'anniversaire de la guerre Iran-Irak, en septembre 2014.  

Un « problème majeur » de dernière minute pourrait faire échouer les épineuses négociations sur le nucléaire iranien. En cas d?accord final avec l?Iran, les grandes puissances (le « groupe des 5 + 1 » : États-Unis, France, Royaume-Uni, Allemagne, Russie et Chine) pourraient refuser de lever l?embargo de l?ONU sur les armes à destination de la République islamique. Adoptée en 2010 par le Conseil de sécurité en raison des activités nucléaires suspectes de l?Iran, la mesure vise notamment les ventes d?armes lourdes telles des chars de combat, des hélicoptères d?attaque, des navires de guerre, des missiles et autres lanceurs de missiles.

« C?est un sujet très politique qui se joue entre ministres », confie une source diplomatique occidentale participant aux négociations. « Ce point pourrait faire capoter les négociations, mais tous les protagonistes le comprennent assez bien. » Que disent les Iraniens ? D?après eux, l?embargo de l?ONU sur les armes étant lié aux activités nucléaires de l?Iran, il serait par conséquent logique qu?il soit levé en même temps que les autres sanctions onusiennes (interdiction d?importer du matériel pouvant servir au programme nucléaire, sanction contre des particuliers, entités et banques iraniennes soupçonnées de financer les activités de l?Iran).

« Faire attention au message envoyé » (diplomate occidental)

« Il s?agit tout d?abord...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le jeudi 9 juil 2015 à 18:14

    L'Iran est un rempart contre les islamistes et les USA aident DAESH. Mon message a déjà été supprimé 2 fois. La censure fonctionne bien.

  • Berg690 le jeudi 9 juil 2015 à 13:08

    Notre adversaire n'est pas l'Iran.

  • M4760237 le jeudi 9 juil 2015 à 13:05

    Armer nos adversaires, c'est une tentation à laquelle nos chers dirigeants ont déjà succombé il n'y a pas longtemps. Une nouvelle vente n'est pas à exclure, hélas.

  • pbenard6 le jeudi 9 juil 2015 à 12:33

    les hebreux vont tout faire pour qu'il n'y ait pas d'accord