Faut-il encadrer les rémunérations des grands patrons ?

le
8

Après les polémiques autour des rémunérations de Carlos Ghosn et de Carlos Tavares, François Hollande a menacé de légiférer mardi sur Europe 1. Le Président mettra t-il vraiment ses menaces à exécution ? Peut-on s'attendre à des mesures réellement contraignantes ? L'analyse de Raphaël Legendre de L'Opinion et Bruna Basini du JDD. Ecorama du 18 mai 2016, présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 il y a 7 mois

    Regardez bien, ces patrons français d'où viennent-ils en général? à l'exception de quelques uns, ce sont exactement les mêmes produits technocrates que leurs copains politicards, ils sortent des mêmes écoles et du même moule ! Donc piquez dans la caisse, ils savent très bien faire et ils ne se gênent pas! Là où il y a de la gêne il n'y a pas de plaisir !! Tous ces gens dans leur stratosphère sont très loin des réalités et surtout de ce qui va leur bientôt leur tomber sur la tête !

  • calippe3 il y a 7 mois

    le faire que dans notre pays ne peut être que préjudiciable pour nous, ils iront ailleurs ou mettre les sièges ailleurs ... mais faisons fuir les riches et on s'appauvrira encore plus, tout fiche le camp ou est acheté par les étrangers l'indécence est surtout pour le gens qui n'ont pas d'espoir de travail c'est plus important

  • Alex282 il y a 7 mois

    Ama il manque dans le calcul de cette rémunération un critère, celui de la moyenne des salaires des employés de l'entreprise ou du groupe et je dis bien employés. Ce critère permettrait de limiter dans des limites raisonnables la hausse de la rémunération du chef d'entreprise.

  • M1054081 il y a 7 mois

    La France foisonne de ONG beaucoup plus facile à créer qu'une entreprise.

  • M1054081 il y a 7 mois

    Il ne faut pas oublier que 70% du budget de la France est assuré par 10% de riches Français.Ce sont des chefs d'orchestre,sans eux probablement il n'y aurait pas autant d'avantages sociaux. Les allocataires sociaux ne sont de cet avis bien évidemment.

  • e.thelen il y a 7 mois

    pas du tout , mais tout ce qui dépasse 40000 € net par mois , est versé à une organisation humanitaire en France !

  • sibile il y a 7 mois

    ce sont des entreprises privées ; personne n'est obligé d'en être actionnaire et si les salariés s'estiment mal payés, ils peuvent toujours aller chercher du travail ailleurs

  • mlemonn4 il y a 7 mois

    Cela fait 20 ans que le sujet revient sur la place publique, comme par hazard à chaque période d'élection Mais rien n'est jamais fait pour légiférer contre ces abus devenus insoutenables en cette période de difficultés; la plupart de ces partons ne sont que des salariés comme les autres à la solde d'actionnaires; ils n'ont misé aucun kopeck à part l'attribution d'actions gratuites ou préférentielles. Qu'ils gagnent de l'argent est tout à fait normal mais rien ne justifie ces niveaux démesurés!