Faut-il choisir des trackers classiques ou une gestion indicielle «intelligente» ?

le
0
Alors que les fonds indiciels actions traditionnels reculent, la gestion indicielle «intelligente» elle, a le vent en poupe. (© DR)
Alors que les fonds indiciels actions traditionnels reculent, la gestion indicielle «intelligente» elle, a le vent en poupe. (© DR)

Alors que les trackers enregistrés en Europe indexés sur les grands indices d'actions ont subi des retraits nets depuis le début de l'année, (10,6 milliards d'euros à fin mai), ceux indexés sur des indices dits intelligents ont vu leur collecte progresser de 3 milliards durant la même période (sur des encours respectifs de 274 et 32 milliards d'euros), selon les derniers chiffres de Morningstar.

Ces trackers suivent des indices intelligents ou « Smart Beta » qui sélectionnent des valeurs sur des critères préétablis ont donc été jugés très préférables en cette période généralisée de désaffection sur les actions.

L’engouement pour cette gestion intelligente est entretenu par une offre sans cesse enrichie : BNP Paribas vient encore de lancer cinq trackers intelligents ou « Smart Beta » issus de sa gestion quantitative qui  permettent d’investir dans des indices suivant des stratégies  «Value» (valeurs sous évaluées), «Quality» (valeurs sélectionnées pour leurs fondamentaux), le «Low Volatility» (valeurs relativement stables) et le «Momentum» (valeurs prisées depuis un an). Aussi par des premiers résultats concluants.

Améliorer le rendement/risque

«Les indices de stratégie visent à améliorer le profil rendement/risque pour les investisseurs en appliquant des critères de sélection de valeurs plus sophistiqués que la simple

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant