Faouzi Lamdaoui : "Le vivre ensemble, meilleure défense contre les terrorismes"

le
0
Pour l'ancien conseiller du président, la folie meurtrière qui s'est abattue sur Charlie Hebdo est un crime contre la République.
Pour l'ancien conseiller du président, la folie meurtrière qui s'est abattue sur Charlie Hebdo est un crime contre la République.

"La folie meurtrière qui s'est abattue sur Charlie Hebdo est un crime contre la République, contre ses principes fondateurs : liberté, égalité, fraternité. Des principes mis à mal par le laxisme ambiant face aux idéologies fascisantes ; des principes foulés au pied par la banalisation des discours xénophobes ; des principes dévalorisés par l'amalgame des diversités structurantes de la société et les agissements sanglants de psychopathes incultes, instrumentalisés par les forces occultes du terrorisme international.

Semer la confusion dans les esprits

En s'attaquant à la rédaction de Charlie Hebdo, le terrorisme cible un organe emblématique de la liberté de la presse, pierre angulaire des libertés républicaines, vise le coeur de toutes les résistances, assassine des fantassins de la liberté, fiers porte-drapeaux de l'humanisme incorruptible, praticiens obstinés de l'ironie socratique comme antidote imparable à la bêtise envahissante. En donnant une caution religieuse à leur crime, ces tueurs sans foi ni loi cherchent de toute évidence à jeter l'opprobre sur tous les citoyens français - quelle que soit leur confession - épris de liberté et de démocratie, à semer la confusion dans les esprits, et ne servent qu'à justifier par avance les actes racistes revanchards, à distiller les germes de la division entre les Français.

L'unité, c'est la République

Aujourd'hui plus que jamais, il faut rappeler cette...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant