Fan-zone du Champ-de-Mars : 5 mois pour se remettre de l'Euro !

le
1
Vue aérienne de la fan-zone de Paris lors de la finale Portugal-France. 
Vue aérienne de la fan-zone de Paris lors de la finale Portugal-France. 

C'est une scène connue. Après un dîner, lorsque les convives sont partis, il faut débarrasser, laver et ranger. Après le réconfort, l'effort. Les employés de la mairie de Paris sont un peu dans la même situation. L'Euro de football est passé par là et le Champ-de-Mars, qui accueillait la fan-zone parisienne durant la compétition, ressemble à un champ de guerre. En même temps, Mars n'était-il le dieu de la guerre ?

« C'est Verdun », confie à France Bleu un jardinier de la capitale. Entre les jets de bière à chaque but, les conditions climatiques compliquées, les parties de football improvisées, il ne reste plus rien de la pelouse piétinée par 1,2 million de spectateurs, enivrés par trente jours de compétition et des exploits de l'équipe de France. Nouvelle étape pour l'une des places fortes de Paris : cinq mois de travaux. Coût de l'opération : 500 000 euros.

Plus aucun débris

La dalle de béton qui recouvrait une partie du Champ-du-Mars pour installer les diverses animations proposées au public (restaurants, boutiques, terrains de jeux) a été enlevée. « Le sol rigoureusement ratissé, il ne reste aucun débris de quoi que ce soit », explique au Parisien le responsable des espaces verts. Le système d'arrosage va également être remplacé. Un coup de neuf qui n'est pas du goût des riverains, malgré le succès populaire de l'événement.

« C'est devenu un champ de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 il y a 4 mois

    l'euro on s'en fout , l'invasion en cours non !