Fâché par la polémique, Jean-François Copé boude le Salon du chocolat

le
1
Jean-François Copé cherche à éteindre la polémique du pain au chocolat (photo d'illustration).
Jean-François Copé cherche à éteindre la polémique du pain au chocolat (photo d'illustration).

Ne parlez plus de chocolat à Jean-François Copé, cela risque de lui donner la nausée. S'il a d'abord essayé de désamorcer avec humour sa bourde sur le prix du pain au chocolat, la semaine dernière à l'antenne d'Europe 1, le candidat à la primaire de la droite paraît désormais franchement exaspéré par la polémique. Tellement qu'il a décidé d'annuler sa visite au Salon du chocolat prévue ce samedi, selon LCI. Déambuler dans les allées de la porte de Versailles en plein masters du pain au chocolat, qui décernera le prix de la meilleure viennoiserie, ce n'était sûrement pas une bonne idée pour le candidat.

"Messages haineux et menaces"

Son équipe a confirmé que cette décision avait été prise pour enterrer la polémique, après les "nombreux messages haineux" et menaces reçus par l'ancien président de l'UMP et ses proches. "Cette polémique va au-delà de l'acceptable, il y a un torrent de haine contre lui. On n'allait pas en remettre en couche. Il a envie de passer à autre chose, de clore la polémique", a également commenté son entourage vendredi au Lab d'Europe 1.

Jean-François Copé semblait jusqu'ici prendre le parti de rire de son erreur. Lundi 24 octobre, il avait estimé sur Europe 1 le prix du pain au chocolat "aux alentours de 10 ou 15 centimes" d'euros. Face au buzz médiatique suscité par sa sortie, le député-maire de Meaux avait un temps joué le jeu, jusqu'à rencontrer la boulangère...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 5 mois

    Au moins il aura appris une seule chose dans sa vie c'est que le pain au chocolat est 1,20-1,50.....C'est autant inadmissible que la trahison de Bayrou en 2012.