Face à Trump, l'alliance de la dernière chance de Cruz et Kasich

le
0
Les deux candidats républicains Ted Cruz, à gauche, et John Kasich, à droite, tentent de contrer Donald Trump.
Les deux candidats républicains Ted Cruz, à gauche, et John Kasich, à droite, tentent de contrer Donald Trump.

« Autant l'union fait la force, autant la discorde expose à une prompte défaite », disait Ésope dans une fable. Pour éviter la « prompte défaite » face à Donald Trump, Ted Cruz et John Kasich, les deux candidats républicains encore en lice, ont donc décidé une alliance de la dernière chance assez extraordinaire. Il y a urgence. Donald Trump, qui est à peu près certain de l'emporter aujourd'hui dans la plupart des cinq primaires, continue son avance inexorable.

Dans un communiqué, Cruz et Kasich ont annoncé qu'ils s'étaient divisé la tâche dans trois États afin d'essayer d'empêcher Trump d'obtenir la majorité absolue des 1237 délégués nécessaires pour gagner l'investiture. Le sénateur du Texas va concentrer sa campagne sur l'Indiana qui vote le 3 mai alors que John Kasich le gouverneur de l'Ohio va, lui, mettre le paquet sur l'Oregon (17 mai) et le Nouveau-Mexique (7 juin). L'objectif est de rassembler derrière un seul candidat les forces anti-Trump et de rafler ainsi des délégués, compliquant les chances du magnat new-yorkais. Kasich a annoncé qu'il annulait ses deux meetings électoraux prévus dans l'Indiana et qu'il ne ferait pas non plus de campagne de pub.

Trump dénonce un « acte désespéré »

Trump a aussitôt dénoncé l'alliance comme « un acte désespéré » qui prouve bien, selon lui, ce qu'il n'a cessé de répéter, que le système électoral est « totalement...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant