Face à la crise, l'Irak tente de relancer son industrie

le
0

Avec un pétrole passé sous la barre des 40 dollars le baril, une guerre coûteuse contre l'Organisation de l'État Islamique chiffrée à plusieurs milliards de dollars et un budget pour 2016 de seulement 90 milliards de dollars, l'Irak est au bord de la faillite. L'État a décidé de diversifier ses productions, mais la relance industrielle est difficile à mettre en place.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant