F1 - Montagny : "Les Ferrari se rapprochent des Mercedes"

le
0
Le podium du GP du Canada.
Le podium du GP du Canada.

Au tiers de la saison, Lewis Hamilton revient en flèche. Déjà victorieux à Monaco, le Britannique s'est adjugé le Grand Prix du Canada pour la quatrième fois de sa carrière. Pourtant, tout ne fut pas rose pour le champion en titre : dépassé à l'extinction des feux par Vettel, obligé à un contact appuyé avec son coéquipier Nico Rosberg, il a réussi à reprendre la tête de la course grâce à sa stratégie. Alors que Ferrari a décidé d'effectuer deux arrêts, Lewis Hamilton, lui, s'est contenté d'un passage au stand. Pendant ce temps-là, Nico Rosberg devait batailler pour intégrer le peloton de tête, jusqu'à un tête-à-queue après un contact avec la Red Bull de Max Verstappen lors du dernier tour. Cinquième, l'Allemand conserve sa place de leader du classement général, mais il ne compte plus que 12 points d'avance sur Lewis Hamilton. De quoi assurer une belle bagarre à Bakou (Azerbaïdjan), où se disputera le prochain Grand Prix, dimanche prochain. Mais avant, Franck Montagny, présent au Canada en tant que consultant pour Canal+, analyse la course. RETROUVEZ le résumé complet de la course

Les conditions. « En matière de météo, c'était très aléatoire : on ne savait pas s'il allait pleuvoir, si la piste allait rester sèche ou se réchauffer (12 degrés dans l'air au départ). Le vent était infernal, il poussait dans la ligne droite du départ, ce qui explique que les pilotes...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant