EXCLUSIF. Sur la piste du compte étranger de Patrick Balkany

le
5
Patrick Balkany.
Patrick Balkany.

La maison Balkany prend feu. En enquêtant sur les conditions d'achat de la Villa Pamplemousse à Saint-Martin et du riad Dar Gyucy à Marrakech, les juges Renaud Van Ruymbeke et Patricia Simon sont remontés jusqu'à la caisse noire du maire de Levallois et de son épouse.

Pour acquérir, en 2008, sa splendide propriété située au coeur de Marrakech, le couple aurait utilisé une fiducie domiciliée en Suisse. Un écran derrière lequel les magistrats ont retrouvé Jean-Pierre Aubry, l'ex-directeur de cabinet de Balkany à la mairie. Cet ancien gardien de gymnase, actuel patron de la Semarelp - la société d'économie mixte chargée de l'aménagement des terrains de la ville -, a été placé en garde à vue mercredi soir comme l'a révélé i>Télé.

Pour financer l'achat du riad, cet homme de paille aurait, d'après les informations du Point, puisé dans une cagnotte à l'étranger. Un compte secret ouvert à Singapour qui intrigue les enquêteurs de l'Office central de lutte contre la corruption à Nanterre. Si Jean-Pierre Aubry se retrouve en garde à vue le même jour qu'Isabelle Balkany, c'est parce que lui, le fidèle du couple, ne peut ignorer qui est le vrai propriétaire du compte asiatique et d'où vient l'argent...

Retrouvez les dernières révélations sur le patrimoine des Balkany dans Le Point n° 2175 à paraître jeudi

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M547654 le jeudi 29 mai 2014 à 09:38

    Tous des ripoux. Ils me font gerber

  • fquiroga le mercredi 28 mai 2014 à 12:36

    Mais le je-te-tiens, tu-me-tiens par la barbichette......arrondira bien les angles....

  • fquiroga le mercredi 28 mai 2014 à 12:35

    A part la prison, bien entendu.....

  • fquiroga le mercredi 28 mai 2014 à 12:35

    Il avait déjà été condamné pour abus de biens publics. Qu'attendre de plus de la part d'un pou.rri?????

  • M9244933 le jeudi 22 mai 2014 à 19:48

    Très bien. A quand l'inéligibilité à vie, comme dans des pays plus civilisés, pour des politiciens véreux qui se sont enrichis sur la bête?