EXCLUSIF. Pourquoi "Le Fascisme islamique" ne paraîtra pas à la rentrée

le
2
L'essayiste germano-égyption Hamed Abdel-Samad. Son livre est paru en Allemagne et aux États-Unis. En France son éditeur a jeté l'éponge.
L'essayiste germano-égyption Hamed Abdel-Samad. Son livre est paru en Allemagne et aux États-Unis. En France son éditeur a jeté l'éponge.

Un best-seller allemand sur l'islam pourrait-il ne pas être publié dans la patrie de Voltaire ? Les éditions Piranha avaient annoncé la traduction du Fascisme islamique qui devait paraître le 16 septembre prochain. Une « analyse » du Germano-Égyptien Hamed Abdel-Samad qui dresse des parallèles entre l'idéologie fasciste et l'islamisme, des Frères musulmans (apparus dans les années 1920) en remontant jusqu'aux racines du Coran. L'auteur, fils d'imam et ancien membre des Frères musulmans, est devenu un critique de l'islam très médiatisé outre-Rhin, ce qui lui a valu de vivre sous protection policière à la suite de fatwas pour hérésie et de menaces de morts de la part des djihadistes.

Mais fin juillet, la petite maison d'édition française (spécialisée dans les traductions de l'allemand, mais aussi dans des documents remarquables comme l'enquête du journaliste Lawrence Wright sur la scientologie) fait brusquement marche arrière, annonçant à l'auteur qu'elle ne mesure pas les risques en matière de sécurité, mais aussi qu'elle ne souhaite pas « apporter de l'eau au moulin » de l'extrême droite. La décision a provoqué un tollé dans la presse germanique, qui a rappelé que l'essai a été publié en Allemagne par un grand éditeur (Droemer Knaur) et qu'une traduction anglaise a pu paraître sans problème aux États-Unis début janvier.

Un nouveau contexte ?

Au Point, Jean-Marc...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le mercredi 3 aout 2016 à 18:06

    En France, la liberté d'expression n'existe plus. Dans son cas, il devrait éviter de se placer au plan de la polémique et se cantonner à une exégèse historique. On sait que les islamistes sont totalitaires.

  • M7166371 le mercredi 3 aout 2016 à 17:00

    révoltant , la liberté de conscience et d'expression en danger en France ?