EXCLUSIF. Paris, petits relogements entre amis PS...

le
5
Jérôme Coumet est maire du 13e arrondissement de Paris. Neuf de ses collaborateurs, anciens ou actuels, bénéficient de logements sociaux.
Jérôme Coumet est maire du 13e arrondissement de Paris. Neuf de ses collaborateurs, anciens ou actuels, bénéficient de logements sociaux.

Question habitat social, le 13e arrondissement de Paris est l'un des mieux lotis de la capitale. Avec 31 585 logements, le quartier abrite le deuxième parc locatif de la ville. Un riche patrimoine que la municipalité ne se prive pas d'utiliser pour loger ses propres employés. D'après nos informations, neuf collaborateurs, anciens et actuels, du maire PS de l'arrondissement Jérôme Coumet bénéficient de logements sociaux.Parmi les locataires recensés figurent Sébastien Roy et Sophie Chollet-Lefebvre, tous deux ex-chefs de cabinet de Jérôme Coumet, mais aussi Benjamin Cros, ancien chargé de mission habitat, Sarah Damagnez, recasée depuis dans le 12e arrondissement, et Sylvestre Piriot, cadre du PS parisien et ancien collaborateur de la mairie du 13e. Tous ont signé ou renouvelé leur bail dans la foulée de l'élection de Coumet en 2007."Ce n'est pas illégal"Ont-ils bénéficié d'un traitement de faveur ? Contactée par Le Point.fr, la mairie du 13e nie tout "lien entre le fait d'être membre du cabinet de Jérôme Coumet et celui d'obtenir un logement social dans l'arrondissement". Pourtant, quatre membres actuels de l'équipe du maire sont locataires des bailleurs sociaux de la ville de Paris : Sophie Zeghlache, chargée de mission aux affaires sociales, Laure Rochette, collaboratrice à la Jeunesse et aux Sports, Dominique Painvain responsable de la communication numérique et Sevan Bagla en charge des affaires scolaires. Ce dernier a obtenu un...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le vendredi 27 mar 2015 à 14:13

    Les copains d'abord

  • M8252219 le vendredi 27 mar 2015 à 14:13

    Y avait-il des appartements mis de coté en attendant les élections??????

  • M8252219 le vendredi 27 mar 2015 à 14:08

    AUCUNE RÉFORME VALABLE " DROIT DANS LE MUR"Aucun control de la redistribution dite sociale...pillage des richesses produites, par les privilégiés du système: tous les monopoles et anciens monopoles d'état, tous les services sociaux et services de l'état,statuts et régimes spéciaux, pléthore d'élus. ÇA NE DATE PAS D'AUJOURD'HUI MAIS ÇA N'A PAS RECULER ÇA S'ACCÉLÈRE MÊME par clientélisme.

  • pichou59 le vendredi 27 mar 2015 à 12:08

    et en plus, ils sont sans complexe!!!! ....... - et pendant ce temps, les "petits travailleurs laborieux" sont à "la soupe populaire"?

  • glitzy le vendredi 27 mar 2015 à 11:57

    Le logement social devrait être attribué par des ordinateurs qu'on a programmé avec des règles de priorité. C'est la seule façon d'arrêter d'en faire un instrument de copinage et de patronage politique. (L'autre, ce serait que les hommes politiques deviennent spontanément honnêtes et désintéresses...)