EXCLUSIF. Foie gras : dans l'horreur d'un couvoir à canards

le
2

Des vidéos clandestines qui pourraient bien donner un goût amer à votre foie gras de Noël. Et c'est bien le but ! Elles sont signées L214, une association qui milite en faveur de la condition animale. Cette fois, les images détaillent les conditions de sélection et de mise à mort des canetons, avant qu'ils ne rejoignent les élevages à foie gras où ils seront gavés dans des conditions déjà connues du grand public. « Il est plus rentable de gaver les mâles que les femelles. Alors, on met des canetons à la poubelle au premier jour de leur vie. Cela en dit long sur le rapport que l'on entretient avec les animaux », explique Sébastien Arsac, fondateur de l'association L214.

Ces images, dont certaines ont été tournées la semaine dernière dans un couvoir des Pays de la Loire, montrent des pratiques qui n'avaient jamais été documentées auprès du grand public jusqu'alors. En particulier « l'épointage », une opération qui consiste à couper le bec des canetons éclos du jour avec une pièce métallique chauffée à blanc. Dans la vidéo présentée ici, on peut voir les animaux installés sur un carrousel. Ils sont d'abord vaccinés, en particulier contre la grippe aviaire qui sévit en ce moment dans des élevages de canards à foie gras, puis vient l'opération d'épointage à proprement parler. On distingue sur les images des flammes qui viennent chauffer à blanc des pièces métalliques qui tranchent les becs toutes...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le lundi 21 déc 2015 à 17:04

    Faites comme moi, n'en mangez pas, c'est la manière la plus efficace pour lutter contre la barbarie.

  • dotcom1 le lundi 21 déc 2015 à 16:34

    Miam, j'adore le foie gras et je trouve très attentioné de voir à quel point on évite à ces petits canetons de se blesser avec leurs becs acérés. A moins que personne chez L214 ne se coupent les ongles?