Exclusif : Enquête sur les accusations d'exécutions sommaires au Burundi

le
0

Depuis le printemps dernier et la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat, le Burundi est plongé dans une profonde crise politique. La mise en échec d'un coup d'État en mai, la répression brutale de six semaines de manifestations quasi-quotidiennes à Bujumbura en juin et la réélection de Pierre Nkurunziza lors d'un scrutin controversé en juillet n'ont pas empêché les violences de s’intensifier. Des milliers de Burundais ont fui le pays.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant